Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les riens qui font tout

    Quelque chose de futile et désagréable comme l'haleine de l'autre le matin, on finit par l'aimer. L'odeur de son sexe aussi.


    Peut-être parce qu'il indique l'autre avec certitude.


    C'est en ce sens que l'amour irradie : toutes les choses qu'il touche ou qui le touchent sont aussi de l'amour.